SWISS a transporté plus de 10 millions de passagers en 2003

15. janvier 2004

Swiss International Air Lines a transporté 10.66 millions de passagers sur ses vols de ligne au cours de l’exercice 2003. Le coefficient d’occupation sur les avions de la compagnie a atteint 72.4 pour cent en moyenne, soit 78.0 pour cent sur les vols intercontinentaux et 59.6 pour cent sur les vols européens. Le coefficient d’occupation a connu une évolution positive au quatrième trimestre : en s’établissant à 75 pour cent, il dépasse de 4.2 pour cent la valeur de l’année précédente pour la même période.

Le réajustement du réseau dès l’entrée en vigueur de l’horaire d’hiver et le lancement de la stratégie commerciale Swiss in Europe ont eu des répercussions positives au quatrième trimestre 2003. La compagnie a transporté 2.4 millions de passagers, ce qui représente un coefficient d’occupation de 75 pour cent, en hausse de 4.2 pour cent par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente. 1.8 millions de passagers ont utilisé le réseau européen, et un peu plus de 625’000 le réseau intercontinental. Le coefficient d’occupation s’est ainsi établi à 61.7 pour cent en Europe, en hausse de 8.4 pour cent, et à 80.4 pour cent sur les liaisons intercontinentales, en hausse de 0.8 pour cent.

Le nouveau réseau a commencé à faire ses preuves en novembre, et le mois de décembre a été très satisfaisant. A l’exception de l’Afrique, tous les marchés étaient en hausse, comme en témoignent les coefficients d’occupation sensiblement plus élevés. En Europe, ils ont fait un bond de 7.4 pour cent, et sur les liaisons intercontinentales, de 3.8 pour cent. Tout au long du quatrième trimestre, l’Afrique est restée à la traîne alors que l’Atlantique Sud était en progression remarquable par rapport à l’année précédente. En octobre et novembre, le trafic est demeuré stable en Extrême-Orient tandis que l’Atlantique Nord fléchissait légèrement. En décembre, ces deux régions ont enregistré une reprise.

Rétrospective annuelle

L’impact du conflit irakien, de l’épidémie de pneumopathie atypique et de la crise économique généralisée s’est fait sentir sur la demande dans le secteur aérien international. Au fort de la crise irakienne et de l’épidémie, tous les marchés ont souffert, en particulier le Moyen-Orient et l’Extrême-Orient. En Europe, les affaires se sont en outre ressenties de la forte concurrence des compagnies à bas prix. SWISS réagi par le redimensionnement rigoureux de sa flotte et de son réseau, ainsi que par le lancement de la stratégie Swiss in Europe.

Europe

En Europe, la compagnie a transporté au total 7‘952‘479 en 2003, atteignant ainsi un taux d’occupation de 59.6 pour cent. En dépit d’un environnement difficile, le trafic est resté relativement stable. Cela s’explique notamment par les mesures de consolidation du réseau prises par SWISS en amont du conflit irakien, dont l’effet s’est fait sentir dès avril. Avec l’introduction de l’horaire d’hiver, l’offre a encore été comprimée pour se retrouver 31,1 pour cent (SKO) en dessous de sa valeur à la même période de l’année précédente. A partir de septembre, le lancement de la stratégie commerciale Swiss in Europe a contribué à l’amélioration du coefficient de remplissage des avions de SWISS.

Intercontinental

Au total, 2‘708‘236 passagers ont emprunté les lignes intercontinentales de SWISS en 2003. Le coefficient d’occupation s’est élevé à 78.0 pour cent. Le trafic intercontinental s’est montré l’an passé plus sensible aux effets de la crise internationale. D’avril à novembre, les coefficients d’occupation ont été chaque mois inférieurs à ceux de l’année précédente (il n’existe pas d’indicateurs permettant une comparaison pour la période de janvier à mars). La tendance a commencé à s’inverser à partir de l’horaire d’hiver. En novembre, le coefficient d’occupation s’élevait à 78 pour cent, juste 0.2 pour cent en deçà du niveau de l’année précédente. En décembre, il était en hausse de 3.8 pour cent, à 81.3 pour cent. Le réajustement du réseau s’est traduit, pour les liaisons intercontinentales, par une réduction de 16.1 pour cent au mois de décembre (en considération de la même période l’année précédent, dans les deux cas).

Principaux indicateurs, vols de ligne SWISS 2003

Passagers commerciaux : 10‘660’715Nombre de vols : 189‘086Sièges-kilomètres offerts (millions) : 33‘478Passagers-kilomètres transportés (millions) : 24‘223Coefficient d’occupation : 72,4%