Nouveau modèle de distribution 2005

29. juin 2004

A partir du 1er janvier 2005, SWISS adoptera en Suisse un nouveau modèle de distribution. Les nouvelles dispositions ont pour objectif d’améliorer la transparence des coûts, en dissociant les prestations fournies par la compagnie aérienne de celles des agences de voyages. Le commissionnement des agences de voyage par SWISS, qui était de règle jusqu’à présent, sera supprimé. Les agences factureront à l’avenir directement leurs prestations au client. La Fédération Suisse des Agences de Voyages (FSAV) a participé activement à l’élaboration du nouveau modèle de distribution. SWISS a informé par écrit l’ensemble des acteurs concernés.

SWISS avait déjà annoncé au cours de l’été 2003 son intention de modifier le modèle de distribution en Suisse au 1er janvier 2005. La compagnie suit en cela la tendance générale observée dans le monde du transport aérien. Les compagnies aériennes sont contraintes de réduire leurs frais – surtout en termes de commercialisation - suite aux effets produits par les surcapacités et l’émergence des compagnies à bas prix. Simultanément, la commission en pourcentage sur le chiffre d’affaires qu’obtiennent actuellement les agences de voyages de la part des compagnies aériennes contribue de moins en moins à la rentabilité des agences, du fait de l’effondrement des tarifs pratiqués sur certaines liaisons aériennes.

Lors de la vente d’un billet d’avion, l’agence de voyages fournit des prestations à la fois au client et à la compagnie aérienne. Dès le 1er janvier 2005, les prestations fournies par les agences au nom de la compagnie seront compensées par des frais d’émission ou de consultation, facturés au client en sus du prix du billet. Cette pratique interviendra en remplacement du commissionnement actuel. A partir du 1er janvier 2005, SWISS facturera également des frais de service par l’intermédiaire de ses propres canaux de distribution (Internet, centrale de réservation et points de vente). Ces frais s’élèveront à CHF 50.- pour les vols européens et à CHF 80.- pour les vols long-courrier. Pour les réservations effectuées sur swiss.com, ils se monteront à CHF 25.-. Afin de rester concurrentielle par rapport aux compagnies low cost, SWISS ne facturera pas de frais de service sur Internet pour ses Web Specials. Il en va de même pour les deux classes de réservation les plus avantageuses sur le réseau européen. Sur ce point, la pratique actuelle ne sera pas modifiée.

Le principe de facturation de frais de consultation en l’échange des prestations fournies par les agences de voyages est déjà appliqué depuis des années sur le marché suisse.

Dispositions légales

Les rapports commerciaux entre SWISS et les agences de voyages reposeront, comme par le passé, sur la résolution IATA 824 en vigueur. Les agences conservent ainsi leur statut de mandataires de SWISS.

Etant donné que les tarifs de SWISS ont, en 2003, accusé une baisse pouvant atteindre 30%, d’autres réductions tarifaires ne sont pas prévues, en dépit de la disparition de la commission aux agences.