La Commission européenne et les autorités américaines de la concurrence avalisent la reprise de SWISS par Lufthansa

05.07.2005

Vers un avenir commun - Un nouveau partenariat profitable aux passagers

La Commission européenne et les autorités américaines de la concurrence ont donné leur aval à la reprise de Swiss International Air Lines SA par Deutsche Lufthansa AG, ouvrant ainsi la voie à l’intégration de la compagnie helvétique au sein du groupe Lufthansa. « Ce partenariat profite avant tout à la clientèle. Lufthansa et SWISS sont les garantes de la mobilité au départ et à destination de l’Europe. Après le déroulement positif de l’offre publique d’achat et la décision d’adhésion de SWISS à Star Alliance, l’aval des autorités de la concurrence représente une étape de plus vers un avenir commun. Les clients des deux compagnies percevront les premières retombées positives de cette union dans les prochaines semaines », a affirmé Wolfgang Mayrhuber, président du directoire de Lufthansa. « Le feu vert de Bruxelles et de Washington nous donne la possibilité de garantir durablement le rattachement aérien de la Suisse au reste du monde. C’est la raison pour laquelle Lufthansa et SWISS, deux opérateurs de qualité dont l’excellence du service jouit d’une réputation mondiale, ont scellé cette union. Désormais, nos passagers profiteront d’un réseau de destinations plus étoffé, de correspondances optimisées, de programmes de fidélisation harmonisés, d’un accès aux salons privatifs et de bien d’autres avantages », souligne Christoph Franz, CEO et président de la direction générale de SWISS.

Le nouveau partenariat conclu avec SWISS permet à Lufthansa de conforter sa position de compagnie aérienne de rang international. Avec l’entrée en vigueur de l’horaire d’hiver 2005/2006, les deux transporteurs offriront à tous les passagers des prestations plus étendues et un réseau de destinations aux quatre coins du globe. Les membres des programmes de fidélisation Miles & More et Swiss Travel Club bénéficieront dans le courant de l’été de vastes possibilités et d’une qualité de service accrue.

Afin de permettre l’accès au marché à d’éventuels nouveaux concurrents, la Commission européenne s’est entendue avec Lufthansa et SWISS sur l’application de certaines mesures le cas échéant, notamment la rétrocession de créneaux horaires sur diverses lignes européennes et intercontinentales. Les autorités américaines de la concurrence ont pour leur part signifié leur accord sans conditions.

Dans les dix prochains jours, la société suisse AirTrust versera aux actionnaires minoritaires le prix d’achat de CHF 8.96 nets par action SWISS. Lufthansa procédera en parallèle à une augmentation de 11% à 49% de la part du capital qu’elle détient dans AirTrust. Après la conclusion des négociations sur la préservation des droits de trafic et la signature d’un accord y relatif, Lufthansa deviendra propriétaire de SWISS à 100% (en 2006 au plus tôt).