SWISS étoffe son département technique à Bâle

24.08.2005

Le département technique de SWISS figure dans le peloton de tête des prestataires de maintenance sur le segment des avions régionaux. Il s’apprête à renforcer sa position : Un important contrat à long terme, portant sur l’entretien de 5 avions de type Saab 2000, vient d’être signé avec la compagnie finlandaise Blue1. Les inspections majeures ou « C-Checks » pratiquées sur les avions de type Avro RJ85 (Jumbolino) de Lufthansa CityLine se verront par ailleurs intensifiées. Carnet de commandes à l’appui, SWISS recrutera une cinquantaine de techniciens pour son unité bâloise.

Swiss International Air Lines bénéficie d’une longue expérience dans le domaine de la maintenance d’avions régionaux, et d’une excellente réputation auprès de la clientèle. À l’heure actuelle, la compagnie intervient sur des aéronefs de type Avro RJ, Saab 2000 et Embraer 145. Ses prestations recouvrent l’entretien d’avions, de moteurs, d’hélices et de composants. Elles reposent sur un système global d’approvisionnement, comprenant une unité de gestion de pièces détachées ainsi qu’une unité d’ingénierie et de planification.

En septembre, SWISS se chargera pour la première fois de réaliser la « grande visite » (maintenance lourde) d’un Avro RJ85 de Lufthansa CityLine. Cette mission est le fruit de la collaboration renforcée entre SWISS et Lufthansa dans le domaine technique. À terme, Lufthansa CityLine et SWISS prévoient de développer les synergies pour l’entretien d’avions de type Avro RJ 85/100. Les prestations de service actuellement confiées à des tiers seront ainsi assurées au sein même du groupe Lufthansa.

SWISS a par ailleurs signé un contrat avec Blue1, compagnie finlandaise membre de Star Alliance, portant sur l’entretien à long terme de 5 Saab 2000. SWISS est l’un des premiers prestataires de services sur le marché pour ce type d’avions.

Dans le cadre des accords conclus avec Lufthansa CityLine et Blue1, SWISS renforcera ses installations destinées aux inspections majeures (« C- Check »), qui passeront d’une à deux unités. La charge de travail en augmentation constante permettra la création d’une cinquantaine de postes dans le domaine technique.Hormis le personnel navigant, SWISS emploie actuellement près de 750 personnes au sol, dont environ 400 dans le département technique. Compte tenu de l’accroissement prévu, SWISS renforce sa position à l’EuroAirport où elle figure déjà parmi les plus gros employeurs.