Nette progression du remplissage des avions de SWISS en 2005

10.01.2006

Le coefficient d’occupation de SWISS a sensiblement progressé de 3.2 points au cours de l’année 2005 pour s’établir à 78.1% en moyenne (contre 74.9% en 2004). Ce résultat reflète les bonnes performances enregistrées tant sur le réseau intercontinental (plus 2.7 points à 84.0%) que sur le réseau européen (plus 5.1 points à 65.9%). SWISS a transporté près de 9.6 millions de passagers en 2005, ce qui représente une amélioration de 4.1% en comparaison annuelle. En décembre 2005, le coefficient d’occupation a atteint 74.9%, en hausse de 1.4 point par rapport à décembre 2004.

Les correctifs effectués tout au long de l’année (réajustement du réseau, optimisation des horaires et modification structurelle du parc aérien) on eu une incidence positive sur le coefficient d’occupation, qui s’est établi à 78.1% en moyenne, en hausse de 3.2 points en comparaison annuelle. SWISS a transporté près de 9.6 millions de passagers en 2005 (plus 4.1%). En regard d’une diminution totale de 4.7% de la capacité (exprimée en sièges kilomètres offerts, SKO) en 2005, le trafic (exprimé en passagers kilomètres transportés, PKT) n’a reculé que de 0.6%, ce qui explique l’augmentation corollaire du coefficient d’occupation. En décembre, le coefficient d’occupation a atteint 74.9%, en hausse de 1.4 point par rapport à décembre 2004.
Sur le réseau intercontinental, le coefficient d’occupation a atteint 84.0% en moyenne en 2005, en hausse de 2.7 points par rapport à 2004. Pour une capacité (SKO) réduite de 6.8% en comparaison annuelle, le trafic (PKT) n’a reculé que de 3.6%.
De nombreuses liaisons intercontinentales ont affiché un coefficient d’occupation positif, bien qu‘un certain fléchissement ait été ressenti dès l’entrée en vigueur de l’horaire d’hiver en raison d’une concurrence accrue sur certaines destinations. Le coefficient d’occupation a ainsi globalement perdu 1.0 point à 80.8% en décembre. Les liaisons avec l’Extrême-Orient ont gagné 1.1 point en décembre, à 85.4%. Les liaisons avec l’Atlantique Nord ont enregistré un coefficient d’occupation de 82.4%, en recul de 1.9 point. Les liaisons avec l’Afrique ont perdu 5.2 points en décembre, à 72.2%. Sur le réseau Moyen-Orient, une hausse de 2.2 points a porté le coefficient d’occupation à 71.6%. Il a en revanche perdu 0.7 point sur le réseau Amérique du Sud, s’inscrivant à 84.5%.
Sur le réseau européen, le coefficient d’occupation a progressé en 2005 de 5.10 points, atteignant 65.9%. Pour une capacité (SKO) pratiquement inchangée (moins 0.1%), le trafic (PKT) s’est sensiblement amélioré de 8.3%.
L’offensive commerciale menée par la compagnie sur le front européen a eu des répercussions positives sur le remplissage. En dépit d’une diminution de 8.2% des vols effectués en 2005, la capacité (SKO) n’a pratiquement pas changé (moins 0.1%). La compagnie a mis en service de plus gros porteurs, abaissant ce faisant les coûts par passagers / sièges kilomètres offerts ce qui lui a conféré une plus grande souplesse sur le marché européen en regard de la concurrence. Cette tendance s’est également confirmée en décembre par un accroissement du coefficient d’occupation de 6.7 points à 62.2%.
Le Fret s’est globalement bien comporté en 2005, malgré une forte pression concurrentielle. Le coefficient de remplissage (exprimé en volume) s’est stabilisé à 86.5% (moins 0.1 point). Swiss World-Cargo a amélioré de 0.5% ses performances en transportant près de 1.14 milliard de tonnes kilomètres de fret.