Appel à la grève chez les pilotes d’Avro

26 septembre 2006

Hier soir, Swiss Pilots Association (SPA - syndicat regroupant les pilotes de Swiss European Air Lines SA) a inopinément lancé un appel à la grève à tous les pilotes d’Avro. Le mouvement doit donc commencer aujourd’hui mardi 26 septembre à 05h30 (heure locale). SWISS déplore cette action et fait tout ce qui est en son pouvoir pour en atténuer les répercussions négatives sur ses passagers.

L’objectif de SPA est apparemment de négocier pour ses membres une convention collective de travail (CCT) qui remplace les contrats individuels en vigueur depuis le 1er avril dernier. Or les conditions de travail actuelles permettent à Swiss European d’exploiter rentablement son parc aérien. SWISS souhaite donc trouver pour l’avenir une solution équilibrée, garantissant la compétitivité de Swiss European tout en répondant aux attentes des collaborateurs concernés. Dans cette optique, des pourparlers ont eu lieu début septembre avec SPA à l’initiative de Swiss European. Les deux parties au débat ont alors décidé d’un commun accord de poursuivre les discussions début octobre pour jeter les bases d’un partenariat efficace. SWISS regrette que SPA se soit inopinément résolue à abandonner la voie du débat, sans même avoir énoncé de prétentions détaillées. Swiss European exige de la part des pilotes en grève qu’ils reprennent immédiatement le travail.

CCT rejetée en mars 2006Un projet de CCT rédigé communément par Swiss European et SPA a été présenté aux membres du syndicat en mars dernier. Bien que la majorité des votants se soit prononcée en sa faveur, il n’a pas été entériné car la majorité des deux tiers, statutairement requise, n’a pas été atteinte. La confiance indispensable à un partenariat social a par ailleurs été mise à mal par une manipulation des votes du côté de Swiss Pilots, à la suite de laquelle SWISS a cessé de reconnaître la légitimité du partenariat social. Swiss European s’est par la suite engagée auprès des pilotes en rédigeant des contrats de travail individuels et en offrant à son personnel navigant des conditions de travail conformes à celles qui sont pratiquées sur le marché. Les contrats en vigueur permettent à Swiss European d’exploiter rentablement son parc aérien composé d’Avro, notamment dans le contexte de la course à la compétitivité menée avec les compagnies low-cost. La rentabilité de l’exploitation de la flotte Avro a par ailleurs permis d’élargir le parc aérien Avro de 30%, ce qui a évité des suppressions d’emplois liées à la restructuration tout en offrant aux pilotes d’Avro des perspectives à long terme.

Swiss European souhaite ardemment établir un partenariat social loyal, durable et digne de foi. Elle tient donc à poursuivre le dialogue avec les pilotes d’Avro autour de la proposition qui leur a déjà été faite.

SWISS fournira des informations détaillées concernant le développement du conflit et les répercussions de la grève sur ses opérations aériennes.