10'000 francs suisses pour Theodora et ROTE NASEN

21 novembre 2006

Samedi 28 octobre, l’EuroAirport a célébré son 60e anniversaire. A cette occasion, SWISS a proposé en attraction deux vols pano-ramiques dont les recettes ont été reversées aux fondations Theodora et ROTE NASEN. La remise de chèque a eu lieu au-jourd’hui au siège bâlois de la compagnie.

Certains des participants à la fête donnée samedi 28 octobre par l’EuroAirport se sont engagés en faveur des fondations Theodora et ROTE NASEN en achetant de nombreux vols panoramiques pour la somme de 50 CHF. Le montant ainsi récolté a été généreusement arrondi par SWISS à concurrence de 10'000 CHF. Ruedi Schuma-cher, responsable des ventes en Suisse, a remis ce matin à chacune des deux institutions un chèque de 5'000 CHF.

« La visite d’un clown à un enfant coûte 20 CHF. Ces 5'000 CHF permettront de faire rire de nombreux enfants », se réjouit André-Simon Hofer de la Fondation Theodora.

L’association ROTE NASEN s’est également félicitée du montant du chèque qui lui a été remis « Nous tenons à exprimer nos plus vifs re-merciements aux passagers qui ont pris part aux vols panoramiques ainsi qu’à SWISS pour la générosité de leur don », commente Klaus-Peter Wick de l’association ROTE NASEN. « Ce montant nous per-mettra de mettre sur pied de nombreuses visites de clowns ».

La Fondation Theodora et l’association ROTE NASEN
Depuis sa création en 1993, la Fondation Theodora s’efforce d’adoucir les séjours d’enfants placés dans des hôpitaux ou des insti-tutions spécialisées en les faisant rire et sourire. Pour ce faire, elle délègue chaque semaine sur place des clowns appelés « docteurs Rêves ». Il en existe actuellement plus de 130, répartis dans 9 pays du monde entier. Ces artistes formés par la Fondation Theodora tra-vaillent chaque semaine dans 94 hôpitaux et rendent visite chaque année à plus de 220'000 jeunes patients.

L’association ROTE NASEN a également pour objectif de rendre moins douloureux les séjours de jeunes malades ou d’enfants en souffrance en remédiant à leur solitude. Les clowns sont également chargés de rassurer les enfants en bonne santé sur les séjours hospi-taliers et de leur faire connaître de manière ludique les mesures de santé préventives.