Lauriane Gilliéron vole désormais pour SWISS

23. octobre 2007

Dès cet automne, SWISS montre son nouveau visage en Suisse romande : Lauriane Gilliéron. SWISS a signé un contrat de partenariat avec la jolie Vaudoise. Celle-ci jouera un rôle actif d’ambassadrice de la compagnie nationale pour la première fois au Travel Trade Workshop de Montreux le 25 octobre prochain.

« La Romandie ayant beaucoup d’affection pour Lauriane Gilliéron, un tel partenariat me semble logique dans la mesure où nous cherchons justement à regagner le coeur et la sympathie des Romands », explique Ivan Haralambof, directeur de SWISS pour la Suisse romande.

Lauriane s’est fait connaître en remportant le titre de Miss Suisse 2005 et la 3e place à l’élection de Miss Univers 2006 : l’histoire d’une réussite « swiss made ». Étudiante en droit, Lauriane était en 2005 la première Romande à obtenir le titre de Miss Suisse après une période de onze ans. Lors de l’élection de Miss Univers, elle s’est distinguée en qualité de meilleure candidate européenne et de Miss Suisse ayant obtenu le meilleur résultat depuis que la Suisse participe à cette élection.

Cette jeune femme célèbre et sympathique suscite également l’enthousiasme de ses compatriotes de par ses talents linguistiques - Lauriane est trilingue - qui reflètent à la fois la diversité culturelle de notre pays et son unité.

« Nous attendons de ce partenariat des retombées positives pour la marque SWISS, en particulier en Suisse romande » ajoute Ivan Haralambof. Lauriane incarne pour SWISS trois aspects essentiels : une origine helvétique, une capacité à s’attirer la sympathie nationale et un succès international, le tout sans prétentions, avec un naturel qui sied à notre pays. En tant que compagnie nationale, SWISS doit veiller à ne pas perdre ses racines mais bien à exploiter la force qu’elles lui confèrent. Il importe que non seulement la Suisse alémanique mais aussi la Suisse romande puisse s’identifier à cette marque. « Selon nous, les valeurs typiquement suisses que nous mettons jour après jour en pratique sont la clé de notre succès » conclut Ivan Haralambof.