Premier atterrissage d’un avion de SWISS à Zurich ayant suivi la procédure de navigation par satellites

19 novembre 2010

Il y a quelques jours, un avion de SWISS s’est posé pour la première fois sur la piste 14 de l’aéroport de Zurich après avoir suivi une nouvelle procédure d’approche par satellites (RNAV/GNSS). Cette procédure est un aboutissement du programme baptisé « CHIPS », mené conjointement dans toute la Suisse par les aéroports nationaux, skyguide, l’OFAC, les Forces aériennes suisses et la compagnie SWISS en faveur de la mise en œuvre des procédures de navigation par satellites.

L’essai a été entrepris alors que l’Airbus A321 immatriculé « HB-IOC » effectuait un vol de convoyage sans passagers entre l’aéroport britannique d’East Midlands et Zurich. L’appareil a reçu l’autorisation d’approche de la part des contrôleurs aériens de skyguide. Conformément aux prévisions, l’atterrissage guidé par satellites s’est parfaitement déroulé en dépit d’un fort vent latéral.

La nouvelle procédure d’approche est un projet du programme de coordination et de pilotage baptisé « CHIPS » (CH-wide Implementation Program for Single European Sky oriented activities and technologies), mené conjointement dans toute la Suisse par les aéroports nationaux, skyguide, l’OFAC, les Forces Aériennes et SWISS en faveur de la mise en œuvre des procédures de navigation par satellites. La nouvelle approche a été mise au point selon les méthodes de calcul habituelles. Elle a été éprouvée et agréée par l’OFAC au moyen d’un avion-test équipé d’instruments de mesures. Les pilotes de SWISS se sont par ailleurs entraînés à son utilisation en simulateur de vol.

SWISS est globalement favorable à la mise en œuvre de procédures d’approche alternatives, notamment basées sur la navigation par satellites. Ces procédures ne peuvent toutefois se généraliser que si les infrastructures au sol sont suffisamment développées.

L’ensemble de la flotte Airbus de SWISS possède depuis 2008 les équipements et certifications nécessaires aux approches RNAV (Navigation de surface) / GNSS (Système mondial de navigation par satellite) dont certains pays font déjà usage. Les nouveaux Bombardier CSeries, dont l’arrivée progressive est prévue en 2014, en seront eux aussi pourvus.

La mise en œuvre à l’échelle mondiale de la navigation par satellites à guidage vertical, telle que l’exige l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), vise à renforcer la sécurité des approches dites de « non précision »(NdT : L’approche est dite de non-précision lorsque les caractéristiques des installations ILS ne permettent qu’un guidage latéral) encore pratiquées dansde nombreux aéroports hors du territoire suisse. La navigation aérienne par satellites permet en outre d’élaborer des procédures d’approche plus économiques et plus respectueuses de l’environnement.