Flash: Encore des pertes substantielles malgré un meilleur résultat d’exploitation

25.11.2005

Au 3e trimestre, SWISS a continué à améliorer son résultat d’exploitation en dépit d’une conjoncture difficile. Les vols SWISS ont été très bien remplis pendant cette saison traditionnellement active. Les prix record du carburant et l’érosion tarifaire persistante ont toutefois sensiblement grevé le chiffre d’affaires. La perte enregistrée impose la poursuite du programme de restructuration.

La clientèle SWISS profite des avantages croissants de l’étroit partenariat entre SWISS et Lufthansa. La ponctualité des opérations aériennes s’est par ailleurs nettement améliorée sur la plateforme aéroportuaire de Zurich.

Au cours des neuf premiers mois de l’année, les produits d’exploitation consolidés de SWISS ont atteint 2 767 MCHF (contre 2 695 MCHF en 2004). Le résultat d’exploitation (EBIT) avant frais de restructuration s’est établi à 24 MCHF (contre 1 MCHF en 2004), fortement grevé par les prix record du kérosène. En raison d’ajustements de valeur, imposés par l’effet de change du dollar US, et de frais de restructuration, la compagnie affiche une perte nette de 81 MCHF, nettement supérieure à celle de l’année précédente (17 MCHF).

Au 3e trimestre, qui est traditionnellement la période la plus rémunératrice de l’année, l’EBIT avant frais de restructuration s’est établi à 33 MCHF (contre 20 MCHF en 2004) et le bénéfice à 8 MCHF (contre 16 MCHF en 2004). Comme en 2004, le résultat du 4e trimestre sera plus faible, compte tenu du recul saisonnier de la demande pendant les mois d’automne / hiver. SWISS s’attend à une perte nette substantielle au 4e trimestre 2005.

« Le résultat d’exploitation positif au 3e trimestre confirme les progrès réalisés dans l’optique du redressement », commente Christoph Franz, président de la direction générale de SWISS. « A fortiori parce que ce résultat sensiblement meilleur a pu être atteint dans un contexte de concurrence exacerbée et de pression extrême des prix du carburant. La perte néanmoins enregistrée indique que la restructuration et les négociations portant sur la CCT du personnel navigant doivent être poursuivies sans relâche.»

Poursuite du programme de restructuration

SWISS applique à la lettre les mesures annoncées en janvier, visant la compétitivité, la rentabilité et la pérennité dans la perspective de nouveaux investissements et d’une future croissance.

La compagnie est parvenue à juguler sensiblement ses dépenses par rapport à 2004, mais son niveau de coûts reste encore trop élevé en comparaison internationale. Abstraction faite des coûts supplémentaires induits par la flambée des prix du kérosène, les coûts par sièges kilomètres offerts (CSKO) on baissé de 3.6% pendant la période sous revue. Compte tenu du kérosène, les CSKO ont toutefois augmenté de 4.1% par rapport à 2004.

Depuis le début de l’année, SWISS a réduit sa flotte de 11 unités. L’offre n’en sera toutefois pas affectée puisque SWISS continuera à proposer un réseau étoffé au moyen de vols effectués en partage de code avec Lufthansa et d’autres compagnies partenaires.

Passagers transportés, remplissage et ponctualité en hausse

Pendant la période sous revue, SWISS a transporté près de 7.33 millions de passagers (+4.6%). Grâce à la progression de la demande, le coefficient d’occupation moyen a atteint 79.1% (contre 75.2 en 2004). Au 3e trimestre, le coefficient d’occupation a même atteint le niveau très élevé de 83.2% (contre 78.6% en 2004).

La ponctualité des opérations aériennes s’est sensiblement améliorée au cours des neuf premiers mois de l’année. En septembre, SWISS s’est placée sur ce point au 6e rang des compagnies aériennes européennes, résultat fort honorable compte tenu d’un précédent classement en 24e place au mois de janvier. En améliorant simultanément la ponctualité et le produit, SWISS a donc renforcé la qualité des ses prestations sur le plan opérationnel, au grand bénéfice de ses passagers.

Partenariat avec Lufthansa : des avantages clientèle tangibles

L’étroite collaboration entre SWISS et Lufthansa se traduit par des avantages clientèle tangibles. Les deux compagnies ont notamment harmonisé et étoffé le trafic de proximité entre la Suisse et l’Allemagne. La clientèle bénéficie désormais de 563 liaisons hebdomadaires réparties sur l’ensemble de la journée, soit 241 liaisons supplémentaires par rapport à l’horaire d’été 2005.SWISS a par ailleurs annoncé début octobre le transfert (prévu pour le 1er avril 2006) de Swiss TravelClub au sein de Miles & More, le programme de fidélisation le plus performant d’Europe.

Le rapport intermédiaire intégral sera publié à 07h30. Il pourra égale-ment être consulté sur le site Internet de SWISS.