Fondation SWISS pour l'enfance

Une aide pour les enfants du monde entier

La fondation pour l'enfance du personnel de Swiss s'engage dans le monde entier pour les enfants défavorisés. Cet engagement est rendu possible par des retenues sur salaire volontaires de nos employés, ainsi que par vos dons.

Tombola caritative pour l'agrandissement d'un jardin d'enfants à Harar, en Éthiopie, à l'occasion du «Welcome 777 Event», la plus grande fête entre collaborateurs de SWISS jamais organisée

3 800 collaborateurs de SWISS se sont réunis le vendredi 5 février au hangar 3 de l'aéroport de Kloten pour la plus grande fête de l'histoire de la compagnie et afin de souhaiter la bienvenue au nouveau Boeing 777. C'est dans ce contexte que s'est déroulée notre désormais traditionnelle tombola caritative. Grâce aux recettes générées par cet événement, la fondation pour l'enfance de SWISS et SOS Villages d'Enfants vont pouvoir financer l'agrandissement d'un jardin d'enfants à Harar, en Éthiopie.

  • Carte de l'Éthiopie avec la localisation de 7jardins d'enfants

    Nos généreux sponsors ont permis la mise en jeu de plus de 500 prix. Les 15 000 billets de tombola ont été vendus en seulement trois heures. Et ce n'est pas tout :

    le montant total des recettes d'env. CHF 30 000 a été largement arrondi par SWISS à CHF 60 000.

    Nous tenons ici à remercier chaleureusement tous les collaborateurs qui ont acheté des billets, tous ceux qui ont accepté, lors de ce « Welcome 777 Event », de soutenir les projets de la fondation pour l'enfance de SWISS par le biais d'une retenue régulière sur leur salaire, tous nos sponsors qui ont fourni les prix de la tombola et ont ainsi rendu cet événement possible, et enfin la direction de SWISS pour le généreux arrondi des recettes de la tombola.

Nos prix:

Le 1er prix, un vol international en classe First à bord de notre Boeing 777, a été tiré au sort sur scène. 2e prix : un voyage en classe Business pour Seattle, chez Boeing, 3e prix : un vol en classe Business à bord de notre 777 et 4e prix : un vol en classe Economy à bord de notre 777.

D'autres formidables prix, tels que des vases Lalique, une veste Kjus, une nuit au Park Hyatt à Zurich, des bons pour des lunettes de soleil VIU et une montre Victorinox, ont également été remportés.

Depuis l'année dernière, la fondation pour l'enfance de SWISS est engagée à Faridabad en Inde!

Avec près de 1,7 million d'habitants, Faridabad est un important centre économique situé dans la région métropolitaine de la capitale indienne New Delhi. Malheureusement, de nombreux bidonvilles y ont fait leur apparition ces dernières années.

Les enfants de la région qui ne peuvent plus vivre chez leurs parents trouvent depuis 1984 un nouveau foyer auprès de SOS Villages d'Enfants. Ils sont ici soigneusement pris en charge avec leurs frères et sœurs par des mères SOS dans cinq familles SOS. La particularité de ce village d'enfants est que les mères sont spécialement formées à l'encadrement en totale autonomie d'une famille SOS Villages d'Enfants. Une école sur place dispense également des enseignements de niveaux primaires et secondaires. Depuis 1990, l'école propose une filière de formation commerciale et technique.

En raison de son économie florissante et de sa proximité avec la capitale, Faridabad a connu une croissance démographique très rapide. En conséquence, l'infrastructure urbaine est aujourd'hui totalement saturée. En raison du manque de logements à des prix abordables, les nouveaux venus s'installent dans des cités et établissent leur foyer provisoire à partir de tous les restes et déchets imaginables qu'ils peuvent dénicher.

Les enfants qui grandissent dans la pauvreté souffrent généralement de maladies et de malnutrition. La plupart ne vont pas à l'école car ils doivent travailler pour contribuer aux revenus du foyer. Beaucoup sont menacés de perdre l'assistance de leurs parents ; d'autres ont déjà perdu la protection de leur famille et vivent dans la rue. La sécurité, la nutrition, la santé et le bon développement de ces enfants sont sérieusement en péril.

Coup de chapeau à Sales Wick

« Sales Wick travaille chez SWISS comme premier officier sur la flotte d’A320 et dans la vie, c’est un passionné de photographie. Sales a apporté une contribution particulière à la Fondation en Faveur des Enfants. Sa passion pour la photographie débouche chaque année sur un calendrier comportant douze photos extraordinaires. Pour la deuxième année consécutive déjà, Sales a reversé 5 francs par calendrier vendu à la Fondation en Faveur des Enfants – ce qui a rapporté à la fondation en 2015 la somme incroyable de 1 500 Fr. au total.

Nous tenons à remercier très chaleureusement Sales et nous lui souhaitons beaucoup de succès à l’avenir pour les prochains calendriers.

Vous trouverez de plus amples informations sur le calendrier lui-même et pour passer commande sur le site http://www.skyproduction.ch »

Ateliers-écoles à Maseru, Lesotho

Les recettes des dons de la tombola caritative SWISS de l'an dernier ont été mises en œuvre avec succès au Lesotho. Grâce à la contribution des collaborateurs de SWISS, quatre ateliers-écoles ont été ouverts; ils tournent désormais à plein régime et génèrent des dons pour les élèves dans le besoin.

À l'occasion de la fête de Noël de SWISS de l'an passé s'est déroulée la traditionnelle grande tombola caritative. Elle a permis de rassembler un montant de 20000CHF, remis au nom de la fondation SWISS pour l'enfance à l'association SOS Village d'enfants et qui a servi au financement d'un projet d'école au Lesotho.

Une «offensive scolaire» a ainsi été lancée en étroite collaboration avec quatre écoles publiques de la capitale du Lesotho, Maseru. Pour une amélioration durable de l'enseignement, les bénéfices de la tombola caritative de SWISS ont permis d'agrandir ou de modifier les locaux existants afin d'intégrer des ateliers-écoles. Les salles ont été préparées et équipées de manière à pouvoir, avec l'achat de cahiers, de stylos, de livres mais aussi de boissons et de de nourriture, attaquer l'année scolaire après les grandes vacances.

Pour l'instant, les ateliers sont exclusivement exploités par le personnel enseignant. Cependant, les élèvent devraient bientôt se charger eux-mêmes de la vente et ainsi acquérir une expérience pratique en matière d'économie. Les bénéfices réalisés par les boutiques de l'école sont exclusivement utilisés au profit des enfants dans le besoin qui fréquentent l'école.

Merci beaucoup pour votre soutien!

Formation scolaire à Maseru, Lesotho

Au Lesotho, dans le sud de l'Afrique, la gratuité de la scolarité primaire a été instaurée en 2000. Bien que les inégalités socio-économiques en termes de scolarité et le taux de déscolarisation élevé n'aient pas été résolu par cette nouvelle réglementation, le nombre d'écoliers a toutefois fortement progressé. Aussi, il a fallu embaucher du personnel enseignant supplémentaire. Les salaires de ces enseignants n'étant pas payés par l'État, les écoles font payer des frais illégaux afin de pouvoir couvrir leurs coûts supplémentaires. Cela constitue de fait une entrave à la scolarisation des enfants dans le besoin. Les bénéfices des boutiques de l'école permettent ainsi à ces enfants de fréquenter l'école.

Notre nouvel engagement: SOS Villages d'Enfants Matagalpa, Nicaragua

Le village d'enfants SOS de Matagalpa a ouvert en 2000 en vue de répondre au grand besoin de prise en charge familiale des enfants orphelins et abandonnés de la région. Depuis, 67 enfants et adolescents ont trouvé dans dix familles un nouveau foyer, où ils peuvent grandir au sein d'un cadre adapté et stimulant.

Depuis l'été 2014, les protecteurs et protectrices de la fondation pour l'enfance du personnel de SWISS contribuent activement à l'amélioration des conditions de vie et des perspectives d'avenir des enfants, des adolescents et de leurs familles à Matagalpa.

Visite à notre famille SOS Villages d'Enfants en Colombie

Pour subsister, chaque enfant du village SOS de Carthagène a besoin de 501 francs ; ce montant permet de lui garantir un toit, des vêtements, une éducation et des soins médicaux.

La contribution par retenue sur salaire directe soutient de façon efficace et durable la fondation SWISS pour l'enfance et permet d'offrir à ces enfants et à d'autres un avenir décent.

Visite du conseil de la fondation au village d'enfants SOS de Dar es Salaam

Mi-octobre, le conseil de la fondation pour l'enfance du personnel de SWISS s'est envolé pour Dar es Salaam en tant que membres d'équipage d'une rotation.

La construction de cette maison a été financée en 2007 par les passagers de SWISS ; l'entretien mensuel de la famille vivant sur place est depuis financé par les employés de SWISS. Par ailleurs, une collecte a été réalisée chez SWISS à l'occasion de la dernière fête de Noël dans le but de financer la construction d'un mur de protection autour de ce village d'enfants.

Depuis sa création en 1998, la fondation pour l'enfance du personnel de SWISS n'a cessé de grandir. Aujourd'hui, environ 5 % des 7 500 employés de SWISS participent chaque mois par une retenue sur salaire. Notre croissance durable nous permet d'entreprendre toujours plus de projets et de les accompagner à long terme.

Afin de nous assurer que les sommes collectées parviennent réellement aux enfants dans le besoin, nous avons recherché un partenaire solide doté d'une grande expérience. C'est ainsi que nous avons pris contact avec SOS Villages d'Enfants. Depuis de nombreuses années, cette organisation aide les enfants en détresse en leur apportant la sécurité dans des familles d'accueil, au sein desquelles ils sont entourés, protégés et aimés. Ainsi, même dans les zones de guerre ou de catastrophe naturelle, ils bénéficient de conditions décentes pour se construire un avenir sûr.

Notre premier projet à long terme a démarré en 1999 à Rio Bonito, au Brésil. Dans ce cadre, nous avons soutenu SOS Villages d'Enfants par un apport mensuel fixe et, ainsi, aidé directement les enfants de Rio Bonito. Depuis, le projet Rio Bonito est auto-financé. Les 19 établissement de SOS Villages d'Enfants au Brésil sont désormais subventionnés par des recettes propres au pays.

Notre deuxième projet a été amorcé en 2007 à Dar es Salaam, en Tanzanie. SOS Villages d'Enfants a ici construit 13 maisons. En collaboration avec la fondation, nous finançons l'entretien d'une famille qui vit dans l'une d'entre elles. La spécificité de ce projet : la construction de la maison a été financée par les dons des passagers de SWISS, tandis que l'entretien mensuel de la famille vivant sur place est financé par les employés de SWISS. Cette combinaison inédite devait être réitérée pour les projets suivants.

Le troisième projet a vu le jour en 2009 à Phuket, en Thaïlande. Là aussi, la construction d'une maison a été financée par les dons des passagers de SWISS. La fondation pour l'enfance s'est également impliquée dans l'entretien des enfants vivant sur place.

En plus des projets à long terme réalisés en partenariat avec SOS Villages d'Enfants, nous soutenons des projets de collaborateurs de SWISS par des dons ponctuels (par ex. la construction d'un puits), mais également par des engagements à long terme.

La décision de prendre part au projet de Carthagène, en Colombie, a été communiquée à l'occasion des fêtes de Noël 2010. À nouveau, il devait s'agir d'une coopération entre les dons des passagers de SWISS et ceux des employés de SWISS. Les dons des passagers ont permis d'acheter une maison et de la rénover. Comme à son habitude, la fondation pour l'enfance prend en charge les coûts de subsistance des enfants.

À l'été 2014, un projet de suivi a été recherché pour remplacer l'engagement à Rio Bonito, désormais auto-financé. La décision a été prise d'agir au profit d'une famille d'enfants orphelins dans la ville de Matagalpa, au Nicaragua. Le village d'enfants achevé en 2000 est situé au nord de la capitale Managua. Depuis l'été 2014, les protecteurs et protectrices de la fondation pour l'enfance du personnel de SWISS contribuent activement à l'amélioration des conditions de vie et des perspectives d'avenir des enfants et des adolescents du village d'enfants SOS de Matagalpa.

La famille du village d'enfants SOS de Rio Bonito, São Paulo, Brésil

Il s'agit du tout premier projet de la fondation pour l'enfance. C'est en recherchant un projet adapté que nous avons pris contact avec SOS Villages d'Enfants. SOS Villages d'Enfants est une organisation à but non lucratif qui bénéficie d'une excellente réputation ; elle collabore avec succès depuis les années 70 avec la fondation pour l'enfance de Swissair qui nous est apparentée.

Ensemble, nous avons choisi le village d'enfants de Rio Bonito, un faubourg défavorisé de la métropole de plusieurs millions d'habitants de São Paulo. Depuis le début de l'année 2000, nous soutenons les enfants de la maison n°9 en finançant leurs coûts de subsistance.

Notre famille du village d'enfants SOS de Dar es Salaam, en Tanzanie

Le deuxième projet de la fondation pour l'enfance devait également prendre place dans l'une de nos villes de destination. En raison des longs délais de préparation, nous avons pris très tôt contact avec SOS Villages d'Enfants Suisse. Leur intention était de financer un nouveau village à Dar es Salaam avec des moyens en provenance de Suisse.

Pour la première fois, nous avons pu également impliquer les passagers de SWISS dans ce projet. La fondation pour l'enfance encore récente manquait alors d'argent pour le financement de l'un des bâtiments. La collecte de pièces à bord des avions SWISS a toutefois permis d'encaisser suffisamment de recettes pour construire une maison dans le village. Nous avons donc pu prendre part à la construction de ce nouveau village d'enfants SOS.

Notre famille du village d'enfants SOS de Phuket, en Thaïlande

Suite au tsunami dévastateur de Noël 2004 dans l'océan indien qui a causé tant de souffrances, il était clair pour le conseil de la fondation pour l'enfance qu'une aide devait être apportée. L'engagement devait être durable, c'est pourquoi durant la première phase de chaos, aucune solution adaptée n'a pu être trouvée. Après quelques mois, un projet s'est esquissé : la construction d'un nouveau village d'enfants SOS sur l'île de Phuket. Ce village devait permettre à de nombreux orphelins du tsunami de trouver un nouveau foyer.

Dans ce projet également, nous avons pu embarquer nos passagers. Les dons des passagers ont financé la construction de la maison SWISS. Par la suite, la fondation pour l'enfance a pris en charge les coûts de subsistance des enfants. Une première visite du village d'enfants a pu être effectué dès la phase de construction.

En raison de sa bonne situation, notre famille de Phuket est jusqu'à présent celle qui reçoit le plus de visites. Les enfants sont à chaque fois ravis et comblés. Chaque visite commence par un repas avec les enfants puis se poursuit par un jeu collectif !

Notre famille du village d'enfants SOS de Carthagène, en Colombie

Le projet de Carthagène, en Colombie, a été dévoilé à l'occasion des fêtes de Noël 2010. Avec le recrutement fructueux de nouveaux donateurs, les moyens d'un nouvel engagement étaient assurés. Une fois encore, l'organisation SOS Villages d'Enfants Suisse a été consultée pour connaître l'emplacement de leur prochain village.

Nous avons décidé d'emprunter un chemin un peu différent cette fois-ci. Nous avons opté pour un nouveau projet de SOS Villages d'Enfants International à Carthagène, sur la côte caribéenne de la Colombie. Les dons des passagers ont permis d'acheter une maison et de la rénover.

Ces dons servent également à financer les dépenses régulières autour de la maison ; en raison du concept décentralisé de l'organisation, ces coûts sont en effet nettement plus élevés que jusqu'à présent. Comme à son habitude, la fondation pour l'enfance prend en charge les coûts de subsistance des enfants.

Comment aider

Il existe diverses façons de nous soutenir et, donc, de soutenir les enfants.

  • Retenue sur salaire pour les employés de SWISS et SWISS European

    Il s'agit de la solution la plus simple pour nos collègues employés chez SWISS ou SWISS European. Opter pour la retenue sur salaire c'est nous apporter une contribution des plus précieuses. En effet, la retenue sur salaire mensuelle nous confère une sécurité de planification et nous permet de supporter nos projets à long terme. Vous trouverez le formulaire correspondant ci-dessous.

  • Dons mensuels pour les personnes extérieures

    Vous êtes un client ou un ancien collaborateur de SWISS ? Vous travaillez pour une filiale ou un partenaire et vous souhaitez nous apporter votre soutien régulièrement ? Rien de plus simple ! Relevez les informations de notre compte de dons et donnez l'ordre à votre banque d'effectuer un virement mensuel en notre faveur. En effet, le virement mensuel nous confère une sécurité de planification et nous permet de supporter nos projets à long terme.

  • Don ponctuel

    Vous avez l'habitude de donner une fois par an, par exemple à Noël ? Vous fêtez une nouvelle décennie, un mariage ou des années d'ancienneté, et vous souhaitez apporter votre contribution pour aider des enfants dans le besoin plutôt que de recevoir des cadeaux ? Il vous suffit de relever les informations de notre compte et de nous adresser votre don. Chaque contribution, même la plus infime, contribue à soutenir nos projets ponctuels, par exemple la construction d'un puits.

La fondation pour l'enfance actuelle est née de la fondation du personnel de Crossair. Elle conserve cependant des contacts étroits avec la fondation pour l'enfance du personnel de Swissair, beaucoup plus ancienne et importante, qui continue à assurer sa mission.

La fondation pour l'enfance de Swiss travaille principalement avec l'organisation SOS Villages d'Enfants. Par ce biais, elle finance avant tout la subsistance de plusieurs familles dans des villages d'enfants SOS. Ces dernières années, les revenus et, donc, le pouvoir de la fondation ont augmenté, de sorte que d'autres projets plus ponctuels ont pu être soutenus. Il s'agit ici bien souvent de démarches humanitaires dans lesquelles les employés de l'entreprise s'engagent personnellement.

La progression de ces activités est principalement due aux employés qui autorisent chaque mois le retrait d'un montant plus ou moins important de leur salaire en faveur de la fondation. De plus, nous recevons toujours plus de dons ponctuels, qu'il s'agisse d'une démarche personnelle à New York ou de la mise aux enchères d'un bagage perdu et non réclamé à Bern.

Le développement réjouissant de ces dernières années motive le conseil de la fondation qui travaille bénévolement et, donc, n'occasionne pratiquement aucun coût administratif. Le succès est une satisfaction pour tous les employés qui donnent déjà chaque mois. Et, bien entendu, nous sommes toujours ravis d'accueillir de nouveaux collègues prêts à apporter leur assistance à notre projet.

Conseil d'administration

Peter Laasner / Président

  • Peter Laasner a débuté en 1986 l'apprentissage du trafic aérien chez Swissair et est devenu pilote en 1993. Après avoir été capitaine de la flotte régionale chez SWISS, il a travaillé comme copilote sur la flotte d'Airbus A330 et A340. Il vole actuellement comme capitaine d'Embraer 190 pour Helvetic Airways.

    Peter est le président de la fondation pour l'enfance. Il a commencé à occuper ce poste peu après la création de la fondation en 1999.

Pete Steinmann

  • Pete Steinmann a débuté chez Swissair en 1986 en tant que programmeur et a occupé jusqu'à aujourd'hui des fonctions de direction en informatique, qualité, gestion du risque et ingénierie des opérations de vol. Il dirige désormais le service d'assistance aux opérations de vol.

    Pete est le vice-président de la fondation pour l'enfance. Il occupe ce poste depuis mi 2016.

Reto Schmid

  • Reto Schmid travaille depuis mai 2002 chez SWISS et est depuis mai 2010 membre du conseil de la fondation pour l'enfance du personnel de SWISS.

    Reto dirige le département des ressources humaines de SWISS et représente dans cette fonction un lien important entre la fondation pour l'enfance et la direction de SWISS.

Gabriele Hofmann-Schmid

  • Gabriele Hofmann-Schmid a travaillé de 1992 à 2007 au service juridique de SWISS, d'abord pour Crossair, plus tard pour SWISS ; elle est membre du conseil depuis la création de la fondation.

    Gabriele travaille à son compte depuis 2007, mais continue à soutenir la fondation pour l'enfance du personnel de SWISS en participant au conseil d'administration. Elle est responsable de toutes les questions juridiques au sein du conseil.

Tom Mutschmann

  • Tom Mutschmann travaille depuis février 2013 chez SWISS et est depuis mai 2014 membre du conseil de la fondation pour l'enfance du personnel de SWISS.

    Tom a quitté Lufthansa Technik AG pour la division technique de SWISS. Il est responsable des réclamations au titre de la garantie aérienne (déroulement et traitement des garanties techniques et des réclamations) de la flotte SWISS. Au sein de la fondation pour l'enfance, il occupe le poste de chargé de communication.

Philipp Bonkatz

  • Philipp Bonkatz a travaillé plus de 4 ans chez SWISS, à la gestion des revenus, et dispose également d'une expérience à l'aéroport de Zurich. Il travaille actuellement pour Lufthansa à Moscou en tant que responsable senior du développement commercial et du pilotage de marché pour la Russie et la CEI.

    Philipp est membre du conseil de la fondation pour l'enfance de SWISS depuis 2014 ; il y a occupé la fonction de vice-président. Après son départ pour Lufthansa, il a élargi ses activités.

Elisabeth Walter

  • Elisabeth Walter a suivi en 1988 une formation de programmeuse chez Swissair ; elle a par la suite développé des projets IT pour Swissair, Swisscargo et SWISS.

    Elisabeth Walter est dans l'administration de la fondation pour l'enfance et, depuis mai 2014, membre du conseil de la fondation.

Silvia Koch

  • Silvia Koch a débuté en 1997 chez Swissair au sein du programme Grands voyageurs et travaille depuis 2005 à la gestion des revenus de SWISS.

    Silvia est depuis mai 2014 bénévole pour la fondation pour l'enfance de SWISS et contribue principalement à la communication.

Urs Eberhard

  • Urs Eberhard a travaillé jusqu'en 2011 pour Swissôtel, Swissair, Crossair et SWISS, à divers postes marketing. Depuis, il parcourt le monde comme les hirondelles, d'un printemps à un autre...

    Urs est assistant de la fondation depuis 2014.