SWISS résilie la convention collective avec Aeropers

22.09.2014

SWISS se voit malheureusement contrainte, en raison de l’absence de résultats des entretiens avec l’association des pilotes Aeropers, de dénoncer la convention collective de travail «GAV 2011» à toutes fins utiles pour la fin du mois de novembre 2016. Jusqu'à cette date, la convention existante reste en vigueur, ainsi notamment l’engagement de la paix du travail. SWISS est cependant prête à reprendre des négociations ayant des chances de réussir.

Après le rejet au printemps 2014 de la convention collective de travail – élaborée en commun avec les deux associations de pilotes Aeropers et IPG – par les membres d’Aeropers, une CCT séparée a été conclue avec IPG en prévision de l’intégration à la flotte aérienne de SWISS des modèles d’avions Bombardier CSeries et Boeing 777. À partir du mois de juillet 2014, les entretiens ont repris avec Aeropers afin de trouver une solution intégrant les pilotes représentés par Aeropers dans ce nouveau contrat.

Il a malheureusement fallu constater que les différences en ce qui concerne les points déterminants étaient inconciliables. Ce résultat est extrêmement décevant. Plus particulièrement aussi dans le contexte des milliards qui vont être investis par la compagnie dans une flotte aérienne moderne et efficace comprenant des Bombardier CSeries, des Boeing 777 et des Airbus 320neo. Pour exploiter ces avions, SWISS dépend de conditions-cadres porteuses si elle veut assurer des postes de travail durables.

Résiliation du contrat collectif de travail inévitable

Dans le contexte de différences inconciliables et compte tenu de déclarations réitérées d’Aeropers de vouloir prendre des mesures juridiques à l’encontre de SWISS, une résiliation de la Convention collective de travail (Aeropers-GAV) pour la fin novembre 2016 devenait inévitable. Ceci étant, SWISS reste ouverte au dialogue pour autant que cela puisse se dérouler sur la base de propositions constructives et porteuses. En raison de l’intégration imminente dans la flotte SWISS des modèles Bombardier CSeries et Boeing 777, SWISS va poursuivre la mise en oeuvre de la CCT avec IPG – qui prévoit d’ailleurs toujours la possibilité d’intégrer les pilotes Aeropers.

La CCT avec Aeropers reste en vigueur jusqu'à la fin novembre 2016 – sans changement

Pour les pilotes Aeropers, la résiliation de la CCT n’a pas de conséquences immédiates. La CCT reste en vigueur jusqu'à la fin novembre 2016. Jusqu'à cette date, les deux parties en présence sont tenues de respecter la paix absolue du travail. Une perturbation de l’exploitation aérienne est dès lors impossible.