Un coup d'envoi spectaculaire

SWISS a envoyé à Londres un premier signe fort en faveur de davantage d'attention

Mouvement européen pour une plus grande considération dans les relations humaines.

Le 26 novembre 2014, un mois avant Noël, Londres a revêtu un manteau de lumière tout particulier. En guise de coup d'envoi du mouvement initié par SWISS en faveur d'une plus grande attention entre les êtres humains, l'artiste Gerry Hofstetter a illuminé l'Observatoire royal de Greenwich à Londres, avec en arrière-plan la silhouette urbaine scintillante de la métropole britannique.

Les visiteurs du Greenwich Park et les passants des environs ont pu admirer le monumental Observatoire Royal resplendissant dans la lumière d'innombrables paires d'yeux, parfois isolées, parfois combinées, pour un effet spectaculaire visible de très loin. Ces paires d'yeux sont la représentation symbolique du contact visuel entre les hommes et doivent nous inciter à davantage d'attention envers les uns et les autres. En prêtant leurs regards, les membres du personnel de bord de SWISS ont ainsi envoyé un premier signe fort en faveur de davantage d'attentiondes êtres humains.

L'Observatoire royal de Londres est non seulement inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, mais présente également un lien historique direct avec le méridien zéro qui traverse Greenwich. Il s'agissait donc d'un point de départ idéal pour le mouvement initié par SWISS en faveur d'une plus grande attention. En donnant le coup d'envoi à Londres, SWISS souhaitait également remercier les britanniques pour avoir développé les sports d'hiver en Suisse, à Saint-Moritz, il y a 150 ans.

D'autres signes en faveur de davantage d'attention ont été envoyés par la suite à Hambourg, Vienne, Paris, Barcelone et Milan.